Objectif principal : Financer la fabrication d’une première série de ses boîtiers permettant la production et la consommation à domicile d’électricité issue de sources d’énergie « maison », artisanales voire issues de la récupération, pour une livraison aux primo-adoptant(e)s fin 2018.

https://www.zeste.coop/fr/decouvrez-les-projets/detail/skavenji

« Pourquoi choisir de faire son crowdfunding sur Zeste ? Au delà des énergies renouvelables, SKAVENJI porte avec son « potager énergétique » un projet d’innovation sociale et sociétale » SKAVENJI veut permettre la production d’énergie en toute liberté : son boîtier s’installe aisément dans un salon ou un bureau et permet d’utiliser de manière simple et sûre de microsources électriques diverses, non conventionnelles voire low tech .

Cette petite production « maison », si elle ne permet pas de s’affranchir du réseau de distribution, peut néanmoins être consommée in situ et répond à un besoin d’autosuffisance latent, tout en encourageant la sobriété énergétique.
Elle constitue un premier pas symbolique aussi visible et gratifiant que la création d’un potager : douée des mêmes vertus sociales et éducatives, la démarche de SKAVENJI matérialise elle aussi un engagement créatif vers une consommation durable, qui devra se décliner à tous les étages :

  • Eco-conception et résilience, intégration dans l’Économie Sociale et Solidaire,
  • Modèle économique loyal, Protection de la vie privée,
  • Implication des utilisateurs et utilisatrices dans la gouvernance,
  • Liberté de création et d’innovation, Open Source.

Il lui fallait donc un partenaire dont l’engagement sincère et l’expertise correspondent à cette ambition et ces impératifs de durabilité et d’éthique. Or Zeste, plateforme de finance participative sous forme de dons, a été lancée en 2016 par la Nef, qui est depuis 35 ans l’acteur de référence de la finance éthique en France et contribue à développer une économie plus humaine, de nouvelles façons de produire, de consommer, d’entreprendre, d’habiter. En tant que relais d’innovation sociale de la Nef, Zeste a pour but de prolonger et surtout d’amplifier cette mission, avec un credo : « être solidaire, citoyen et innovant ».

La collecte, sous forme de dons avec contrepartie et structurée en pré-vente d’une première version de la box, restera ouverte du 13 mars au 18 avril 2018 et vise à recueillir 20 000 euros en vue de :

  • Finaliser le développement du boîtier, déjà en partie financé par la Bourse French Tech accordée par BPIFrance fin 2017, et en tester la version finale,
  • Lancer la pré-industrialisation avec une petite série (30 exemplaires au moins) et finaliser les fichiers Open Source, préparer la documentation,
  • Mettre en place l’animation de la communauté autour de la plateforme numérique participative dédiée aux échanges et au partage de solutions entre
    utilisateurs.trices, afin de leur permettre de créer leurs premières sources d’énergie à partir de matériaux de récupération.

Le dépassement de cet objectif ouvrira la voie à d’autres possibilités : Perfectionner l’application mobile, la plateforme et leur interface, voire, si les montants collectés traduisent un fort engouement, financer une étude de transformation de SKAVENJI en Société Coopérative d’Intérêt Collectif (SCIC).
« Une des particularités de SKAVENJI est en effet que les citoyen.ne.s apportent au projet leur créativité, leur énergie, leur enthousiasme et donc l’essentiel de sa valeur. »

« La vision de SKAVENJI : faire émerger un écosystème de « makers de l’énergie », et promouvoir l’innovation et la réappropriation citoyenne des problématiques énergétiques. »
Aujourd’hui les questions énergétiques sont le domaine quasi réservé de gros acteurs industriels concentrant les grands projets d’investissement et d’infrastructure, et échappent encore largement aux initiatives individuelles ou collectives. Or la demande est grandissante d’une réappropriation au moins partielle de la consommation, comme en attestent l’essor du bio dans l’alimentation, des circuits courts et des potagers, la multiplication des fablabs, des repair cafés ou des ressourceries : Pour qui veut aller encore au delà d’un simple renouvellement de ses fournisseurs, un véritable besoin sociétal de « faire » émerge et s’affirme.
Mais autant de telles alternatives existent parmi les fournisseurs « clé en main » d’énergie avec la montée en puissance d’acteurs radicalement nouveaux tels qu’Enercoop, ou celle des solutions d’autoconsommation et d’autoproduction telles que les installations solaires en toiture chez les particuliers, autant il n’existe pas encore de solution accessible au plus grand nombre capable d’intégrer l’énergie verte « faite maison ».

Difficile en particulier aux « makers » ou aux locataires et occupants de la quinzaine de millions de logements collectifs en France de prendre part à la Transition en consommant « leurs » kWh.
Transposer cette soif d’émancipation, d’innovation et d’expérimentation citoyennes aux problématiques énergétiques demeure donc une gageure.
Les utilisateurs et utilisatrices de SKAVENJI auront cette opportunité de devenir des producteurs actifs et de devenir des « makers de l’énergie » : Ils pourront rejoindre une communauté en pleine expansion d’enthousiastes qui imaginent, construisent, testent, utilisent et disséminent de nouvelles solutions de microgénération électrique.

 

Partager