Eutelsat a commandé au constructeur de satellites cannois un satellite de nouvelle génération qui ouvrira, en partenariat avec Orange, un accès au très haut débit fixe pour tous les Français en 2022, apportant ainsi une solution de connectivité pour les zones isolées du territoire. L’aboutissement d’un long bras de fer.

C’est la conclusion d’un long bras de fer entre Eutelsat et Orange avec les pouvoirs publics français : Eutelsat, Orange et Thales ont signé hier un accord en vue de connecter par satellite les Français qui vivent dans des zones isolées et difficiles d’accès. Ainsi, la société Eutelsat a annoncé le jeudi 5 avril avoir commandé à Thales Alenia Space un satellite de nouvelle génération, qui permettra d’apporter le très haut débit en France et en Europe. Delphine Geny-Stephann, secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Economie et des Finances et Julien Denormandie, secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Cohésion des Territoires ont salué immédiatement dans un communiqué commun cette commande par Eutelsat à Thales Alenia Space, en partenariat avec Orange, d’un satellite de nouvelle génération. Une commande qui contribuera « à l’atteinte des objectifs définis par le Président de la République : l’accès au très haut débit fixe pour tous les Français en 2022″.

Soulignant l’excellence et le poids de l’industrie spatiale française, le gouvernement a rappelé à cette occasion que les industriels français ont développé des technologies de pointe dans une nouvelle génération de satellites de télécommunications de très grande capacité (dit VHTS pour Very High Throughput Satellite). « Cette première démonstration en conditions opérationnelles renforcera durablement la crédibilité de ces solutions dans l’internet très haut débit », est-il noté dans un communiqué.

> Lire la suite de l’article de WebTimeMedias

Partager