Un vent nouveau souffle sur la French Tech Côte d’Azur !

Le 6 juillet à Innovative City, la French Tech Côte d’Azur a donné une Conférence de presse qui a réuni :

FTCA conf presse

  • Eric LEANDRI, Président de la FTCA
  • Cédric MESSINA , Président de la Commission numérique, CCI
  • Olivier RICARD , Trésorier, FTCA
  • Cédric ULMER, Président de Telecom Valley, en présence de Fréderic BOSSARD, secrétaire général et Pascal FLAMAND, Vice-président et Responsable stratégie / Marketing / Presse, Telecom Valley
  • Philippe GARCIA, Président de Nice Start up

Cette nouvelle équipe a affiché une réelle volonté  de travailler ensemble pour permettre aux startups azuréennes  de se développer encore plus vite sur notre territoire. Beaucoup de projets sont également en préparation pour 2018.

Eric Léandri n’a pas hésité à rappeler les objectifs fondamentaux : « être tous ensemble pour accélérer et lever encore plus d’argent afin d’embaucher sur le territoire et d’aller à l’international que ce soit via des partenariats avec la Métropole, la CCI, la Région » , mais aussi de booster la visibilité sur notre territoire.

La French Tech Côte d’Azur : une bannière fédératrice de l’écosystème numérique azuréen

Emmenée par des entrepreneurs expérimentés et emblématiques, la FTCA œuvre depuis Juillet 2016 à fédérer l’écosystème afin de détecter et de mettre en réseaux plus rapidement les startups azuréennes, futures Tech champions nationales et internationales.

Après cette première année de transition qui a permis à l’association de s’organiser et de prendre sa place au sein de l’écosystème, la French Tech Cote d’Azur va procéder dès la rentrée à des élections afin de se doter d’un bureau opérationnel et d’un comité stratégique qui donneront pour les prochaines années une dynamique et une vision collective du territoire.

L’avenir de la French Tech Cote d’Azur : assurer la continuité tous ensemble

Pour continuer les actions entamées, des élections vont avoir lieu, organisées par territoires et sous l’égide de la CCI Nice Côte d’Azur.

Telecom Valley, animateur azuréen du numérique depuis 26 ans et forte de 160 adhérents, représentant 18 000 salariés, sera le pilote de ces élections pour le bassin de Sophia Antipolis.

Nice Startup, créée en 2015, fédératrice des entrepreneurs du numérique niçois, représentant 68 membres, sera en charge d’élire les représentants de la Métropole de Nice. Les territoires de Cannes et de Grasse vont aussi être sollicités afin de réaliser cette union de toutes les forces azuréennes.
L’élan du numérique est lancé, cette nouvelle équipe saura le pérenniser.

Partager