Avec son logiciel de main courante, la PME installée à Sophia-Antipolis adresse les situations de crise en s’appuyant sur les besoins métiers. Une façon de gérer l’information et de traiter les problématiques qui s’inscrivent dans les besoins de sécurisation actuels.

Lire la suite de l’article de La Tribune

Partager