La startup sophipolitaine met son appli Boogi au service des salariés d’Aéroports de la Côte d’Azur.

Depuis ce 7 février, plus de 500 salariés de la société aéroportuaire ont accès à Boogi, la première application mobile de covoiturage intermodal développée par la startup Instant System, basée à Sophia Antipolis. Ils peuvent désormais covoiturer, de manière planifiée ou spontanée, sur les trajets domicile-travail, et également combiner voiture et transports en commun, grâce à la synchronisation des deux modes de transport qui propose aux utilisateurs le meilleur itinéraire possible. L’aéroport avait déjà testé plusieurs solutions de « facilitation et d’incitation au covoiturage » ces dernières années, mais Boogi « a de meilleures chances de succès que les précédentes ». Car au-delà des économies potentiellement réalisées et de leur conscience environnementale, les utilisateurs doivent pouvoir adhérer à un système qui présente le moins de contraintes possible : «jusqu’à présent, l’un des freins les plus importants au covoiturage, résidait dans les contraintes trop importantes qu’il imposait tant au covoitureur qu’au covoituré. Boogi nous semble avoir bien pris en compte ce problème en intégrant le covoiturage dans un calcul d’itinéraire intermodal avec en plus le choix d’un covoiturage planifié ou dynamique et une souplesse d’utilisation qui manquaient jusqu’à présent pour susciter une véritable adhésion du plus grand nombre» confirme Geneviève Canterini, DRH. En guise d’offre de lancement, une opération « 2€ par covoiturage » est en cours, afin de récompenser pendant un mois les salariés qui covoitureront depuis la plateforme.

> Lire la suite de l’article de la Tribune Bulletin Côte d’Azur

Partager