Vendredi 20 Janvier, les 10 équipes encore en lice sur les 28 engagées au démarrage ont défendu leurs projets au siège du Conseil Départemental des Alpes Maritimes lors de la Demi-Finale du Challenge Jeunes Pousses 2018.

Après une matinée de présentations orchestrée par Jean-François Carrasco, chef de projet bénévole du concours, et une heure de délibération, le Jury présidé par Olena KUSHAKOVSKA (Site Manager de la société SAP), et composé des jurés :

Jean-Marie AUDOLI (Directeur du Business Pôle EU BIC de la Communauté d’Agglomération Sophia-Antipolis),

Amaury de BARBEYRAC (DGA pour les ressources, les moyens et la modernisation de l’administration du Département des Alpes Maritimes),

Florence TRESSOLS (Business Architect, Unleash the Lab chez IBM France LABS) et

Vincent TRICARD (Chargé du développement à la fondation Université Côte d’Azur) a désigné les 4 équipes, parmi les 10 en compétition, qui vont concourir en Finale :

Beeliséquipe coachée par Fabrice LEBAS (Université Nice Sophia) propose une solution qui optimise la productivité et la sécurité des ruches d’abeilles en intégrant des composants électroniques. Le système peut équiper des ruches traditionnelles et les faire entrer dans l’apiculture du futur.

> HSM Project, équipe coachée par Christophe ZAGOZDA (TYDIG) propose de produire un élément de vitrage hybride innovant alliant des performances photovoltaïques et thermorégulatrices. Un modèle de production qui minimise l’empreinte écologique et offre de nouvelles perspectives aux architectes.

> InMyFridge, équipe coachée par Eric SOLAL (engIT) propose une plateforme / application mobile de mise en relation entre étudiants afin de lutter contre le gaspillage alimentaire de façon ludique. L’ambition est de l’élargir au plus grand nombre et faire chuter les énormes volumes de nourriture gâchés.

> Iris, équipe coachée par Bruno LE DANTEC (EIT Digital) lance une gamme de luminaires intelligents – spot encastrable, suspension, lampe sur pied et luminaire nomade. Ces luminaires pilotés par une application mobile embarquent un moteur permettant de personnaliser le faisceau lumineux à volonté.

Les finalistes ont désormais accès à une enveloppe de 900 € leur permettant de développer leurs projets à commencer par le dépôt de marque. Ils bénéficieront de plusieurs autres sessions de coaching collectif (juridique avec le cabinet Abid Avocats, et industriel avec l’école de design The Sustainable Design School) ainsi que la continuité de leur accompagnement par leur coach individuel.

Partager