Présentation des Projets – Journée m-Tourisme

[clear] [clear]

Découvrez sur cette page, les différents projets présentés lors de la 5ème Journée Internationale du m-Tourisme.

[clear]

TourInflux

Sélectionné par le programme gouvernemental « Investissements d’Avenir », le projet Tourinflux a pour objectif de fournir aux acteurs du tourisme un tableau de bord du territoire dédié à l’e-réputation du tourisme en France, pour en améliorer l’attractivité. Le but de ce projet est de collecter les expériences de touristes, qu’elles soient « macroscopiques » (des informations sur un territoire) ou « microscopiques » (des données sur un restaurant, un hôtel, etc.).  Destiné aux acteurs institutionnels et privés responsables de la valorisation et de la promotion du tourisme à l’échelle régionale, nationale et internationale, le projet de R&D Tourinflux va, à travers une analyse sémantique très poussée, pouvoir capter tout ce que disent les touristes, d’abord en français mais aussi en langues étrangères au sujet d’un territoire. Proxem participe à ce projet et met à profit son expertise, notamment en matière de collecte de l’information à large échelle et d’analyse d’opinion.

Photo-FRC

 

 

Présenté par François-Regis Chaumartin

[clear]

Flux Vision, La vision Big Data d’Orange pour le Tourisme

Flux Vision pour le Tourisme : une nouvelle source d’indicateurs de la fréquentation touristique issue du réseau Mobile Orange 
Orange développe une nouvelle gamme d’indicateurs et de services d’information sur la fréquentation et la mobilité des touristes, en exploitant l’activité collectée au niveau de son infrastructure mobile, grâce à l’expertise de ses ingénieurs et au développement d’outils exclusifs d’analyse et de simulation des réseaux radio mobile.


Par sa nouvelle gamme d’offre Flux Vision pour le Tourisme, Orange propose aux acteurs professionnels privés et publics du tourisme la possibilité d’accéder à des indicateurs de mobilité agrégés et totalement anonymes.
Expérimenté en partenariat avec des acteurs du tourisme dans les Alpes Maritimes et dans les Bouches du Rhône, Flux Vision pour le Tourisme donne accès à une information innovante disponible en permanence, garantie et sécurisée, sur des volumes d’échantillons très importants (> 1 millions), sans équipement à déployer.

 

 

Présenté par Franck Lavagna

[clear]

 

ForwardKeys

ForwardKeys est un outil créé en 2008 par la société espagnole Forward Data. Il s’appuie sur des accords avec les principaux GDS (global distribution systems) et agrège leurs données sur les réservations aériennes, provenant essentiellement de 180 000 agences de voyages en ligne et traditionnelles. Ce sont près de 5 milliards de transactions annuelles qui sont collectées quotidiennement (nouvelles réservations, annulations, modifications). ForwardKeys traite l’information des réservations aller-retour en les affectant à un marché d’origine, ce qui permet d’identifier les flux par aéroport de destination. La plate-forme permet l’accès aux données en volumes (quotidiens, hebdomadaires, mensuels), et selon certains critères connus (classe de voyage, durée du séjour,…). Le CRT Côte d’Azur exploite cette source depuis 2013 afin d’extraire les tendances sur les mois à venir par grand marché émetteur, et de soutenir ses prévisions d’évolution du flux touristique.

Présenté par Patrick Vece & Sébastien Cron

[clear]

Table Ronde

La Table Ronde de la 5ème édition de la Journée Internationale du m-Tourisme portera sur le thème :
Big Data, the next opportunity for tourism ?

[clear]

Participants :

Nicolas Borel
Amadeus

Christophe Imbert
Milanamos

Peter Livaudais
TM Forum

brand-logo-logo-amadeus

[space size= »30″] [space size= »30″] [space size= »30″]

Isabelle Richard
Direction Générale des Entreprises

Michel Tschann
UMIH 06

Pierre Baudelle
Pôle SCS

pole_scs

Photo-OB

 

 

Animateur : Olivier Biscaye

OpenStreetMap

Le diagnostic des environnements de la chaîne du déplacement chemin faisant : un projet d’intelligence collective centré utilisateurs.
L’objectif du diagnostic des environnements est de faciliter le repérage spatial et géographique de l’ensemble des objets urbain qui contribuent à créer les conditions d’appropriation d’itinéraires adaptés à des personnes en situation de handicap afin de leur faciliter l’accès à leurs destinations finales.


L’enjeu de l’innovation sociale est réunir un panel de différents profils de manière à créer les conditions d’une collecte d’objets référencés dans la base de donnée OpenStreetMap.


OpenStreetMap est déjà un immense creuset de milliards d’objets géographiques collectés grâce  à diverses solutions permettant à chacun de participer avec sa sensibilité : technophile, photo-documentation, micro-expertise…Des expérimentations ont été mises en œuvres à grande échelle par des acteurs publics (entreprises & collectivités) susceptibles de créer un point de rupture sur nos pratiques professionnelles dessinant de nouvelles perspectives pour un Big Data crowdsourcé.

Photo-ADB2

 

 

Présenté par Jean-Louis Zimmerman & Alain de Borniol

[clear]

Présentation des enquêtes sur les données touristiques

Les données touristiques englobent à la fois le champ de l’offre (séjours, biens culturels, transports…)  et le champ de la demande (connaissance des clientèles). Leur utilisation constitue un enjeu fondamental pour le secteur du tourisme. Les entreprises qui maitrisent ces données sont souvent à l’origine de services ou de produits très innovants et adaptées aux besoins évolutifs des clientèles.

Pour favoriser cette  création de valeur et la compétitivité de la « destination France », conformément aux orientations des assises du tourisme, les pouvoirs publics souhaitent s’appuyer sur une analyse de l’existant et des besoins des professionnels. Deux études sur les data et l’innovation sont en cours.

Un plan d’actions portant sur les maillions essentiels de la chaîne des data touristiques est également prévu (ouverture des données, avec par exemple le projet DATAtourisme ; développement des start-up et des écosystèmes ; R&D ; financement ; sans oublier de nouveaux champs statistiques).

Photo-IR

 

 

Présenté par Isabelle Richard

 

IBM Watson

« Réinventer les prestations de voyage en ligne grâce à l’informatique cognitive »

Dans cette présentation, nous nous intéresserons aux nouvelles tendances de personnalisation des offres clients pour le voyage.
Nous nous arrêterons dans un premier temps, sur des cas pratiques d’utilisation de l’informatique cognitive, par des fournisseurs de services de recherche et de prestations de voyage, pour redéfinir l’organisation, la personnalisation et l’achat du voyage par les consommateurs.
Dans le sens de la thématique Big Data, nous communiquerons sur la solution Watson d’IBM permettant d’interpréter les demandes de voyageurs en langage naturel et gérer des informations textuelles non-structurées. Nous détaillerons comment ces technologies intègrent des volumes importants de données pour relier des destinations, des offres et des préférences à des données sociales, culturelles et économiques, et ainsi fournir des recommandations sur-mesure et personnalisées pour chaque consommateur.

 

 

Présenté par Michel Porta

Système d’information touristique interrégional

La Région, en collaboration étroite avec le CRT Provence-Alpes-Côte d’Azur, œuvre actuellement à la refonte de son Système d’Information Touristique régional.

Cette démarche, aux forts enjeux en termes d’attractivité, de développement de services et d’open data, vise à mutualiser les données touristiques à l’échelon régional et interrégional. Elle permettra d’enrichir les données touristiques tout en favorisant leur diffusion et leur interopérabilité avec d’autres sources de données spécialisées (transport, patrimoine, parcs naturels, évènementiel…), selon un principe de gagnant-gagnant avec les départements et les offices de tourisme.

Pour cela, la Région a fait le choix de rejoindre le réseau interrégional mis en place par Rhône-alpin. Afin de permettre l’accessibilité et la qualité des données sur tout le territoire, elle accompagne, d’une part, les territoires qui rejoignent ou ont déjà rejoint le réseau et s’apprête, d’autre part, à agréger les données des Départements qui ont déjà leur propre système et ne désirent pas en changer. Au sein du réseau, elle mène également un travail spécifique en matière de qualité des données et de traduction. Elle abordera, dans un deuxième temps, le thème du web sémantique. Hormis Provence-Alpes-Côte d’Azur et Rhône Alpes, le réseau est désormais également constitué du Tarn, de l’Auvergne et de l’Ile-de-France.

 

Présenté par Laurent Greffeuille

[space size= »30″]