Réaliser votre sourcing : Les Réseaux Sociaux

TRTK

Aujourd’hui, pour promouvoir votre marque et vos produits sur le net, il est difficile de vous passer des réseaux sociaux.

Viadeo, LinkedIn, Facebook, Twitter, sont les réseaux sociaux les plus populaires au sein des entreprises. Qu’ils soient professionnels, généralistes, ou orientés vers un centre d’intérêt, les réseaux sont des espaces de rencontre, d’information et d’affaires.

Ils fonctionnent comme les réseaux professionnels traditionnels (recommandations, cooptations…). On découvre les membres en consultant leur fiche personnelle, qui contient leur parcours et objectifs professionnels et leurs centres d’intérêt ou d’expertise. Les échanges et discussions qui y sont initiés permettent de rapidement cibler des talents et des informations qui apportent aux recruteurs un gain de temps ainsi que de la visibilité pour leurs besoins en recrutement.

Que ce soit du côté des candidats ou des entreprises, pour trouver un emploi ou pour recruter, le web est désormais un réflexe.
Aujourd’hui, les entreprises utilisent directement les réseaux pour cibler des profils, mais aussi travailler leur image en tant qu’employeurs.

Utiliser les réseaux sociaux pour recruter permet aux entreprises de :

– capter l’attention de candidats issus de tous horizons (CSP, localisation)
– obtenir rapidement des informations sur un candidat ;
– recruter des profils rares ou peu disponibles sur le marché de l’emploi ;
– travailler l’image et valoriser l’entreprise pour attirer les compétences.

[clear]

[icon icon= »1046.png »][/icon]Des fonctionnalités étendues :

Les réseaux sociaux permettent aussi de rechercher des profils par mots clefs et de poster des offres d’emploi. Ces utilisations sont familières pour les recruteurs car elles sont empruntées de celles des Jobboards.

Les réseaux sociaux permettent de :

Créer votre identité par le contenu de vos pages :
Créer son identité pour une entreprise n’est pas chose aisée. Rapidement les «artisans» de ce dossier se rendent compte que le contenu est clairement stratégique ! C’est lui qui permet à l’Entreprise de raconter une histoire, de partager ses valeurs, d’engager la conversation via ses collaborateurs ambassadeurs avec les potentiels candidats cibles sur une thématique, un secteur d’activité, un domaine d’expertise … afin de les intéresser et de les séduire lorsqu’ils ne sont pas forcément à l’écoute du marché pour mieux les attirer le jour où ils le seront. C’est encore ce même contenu qui va permettre de les faire revenir sur le site carrière de l’Entreprise, généralement consulté lors de l’acte de candidature.

Mettre l’humain au devant de la scène :
De plus en plus d’entreprises misent sur leurs collaborateurs pour en faire de véritables ambassadeurs. Ce sont des salariés de la société qui parlent de leur emploi et échangent avec des candidats. Cette mise en place revisite quelque peu la communication RH en la rendant plus humaine, plus incarnée. Grâce à ce type d’outils, les candidats peuvent prendre contact et échanger avec les «ambassadeurs recruteurs» dont les coordonnées sont directement accessibles.

[clear]

[icon icon= »1046.png »][/icon]Les « professionnels » généralistes

LinkedIn:lien externe
Linkedin est un réseau social professionnel.  Il permet aux candidats de présenter un profil qui s’apparentera à un CV « étoffé » retraçant leur parcours, leur  formation ainsi que leurs projets personnels et professionnels. A la différence des sites d’emploi traditionnels type Monster ou Apec.fr, Linkedin vous permet de créer votre propre réseau avec d’autres membres. Linkedin vous informe de l’actualité de vos relations : mises à jour, nouveaux contacts, et vous permet de converser avec eux directement via un service de messagerie. Un service Premium plus riche est proposé avec un abonnement payant. A noter : vous pouvez facilement et gratuitement créer votre page entreprise et mettre en avant vos ambassadeurs. Les fonctionnalités «classiques» telles que rechercher des candidats et déposer des offres d’emploi vous sont proposées au sein d’un package payant.

Viadeo :lien externe
Viadeo est le pendant français du réseau social Linkedin. Il permet lui aussi de construire et de gérer son réseau professionnel. Viadeo est encore plus populaire et connu en France que Linkedin. Pour les entreprises, il propose une CVthèque, accessible sur abonnement, et un service payant pour poster des offres d’emploi. Vous pouvez présenter gratuitement, via votre page entreprise, vos postes, vos valeurs ainsi que vos ambassadeurs.

Xing :lien externe
Zones d’implantation : essentiellement en Allemagne, en Autriche et en Suisse, ainsi qu’en Espagne (Barcelone), en Italie (Milan) et en Turquie (Istanbul).  Disponible en une quinzaine de langues, dont en français, il propose notamment un système de communautés privées, souvent utilisé par les entreprises qui peuvent y greffer leur propre interface. Et pour cibler les jeunes diplômés, il a créé le statut de «Jeune diplômé/Étudiant» qui leur permet désormais de présenter leur cursus universitaire sur un profil personnalisé. Ils ont ainsi accès à un réseau mondial d’employeurs potentiels et d’anciens élèves.

[clear]

[icon icon= »1046.png »][/icon]Les « dédiés » aux jeunes diplômés

Yupeeklien externeWizbiilien externe et Jobteaserlien externe :
Ce sont des réseaux sociaux professionnels dédiés qui ont pour vocation de connecter les jeunes talents, les entreprises, les écoles et universités. Ces espaces vous permettent de déposer vos annonces de stage et d’emploi, de présenter votre entreprise et de développer facilement votre réseau auprès des écoles et étudiants et jeunes diplômés.

[clear]

[icon icon= »1046.png »][/icon]Les « professionnels » spécialisés ingénieurs et IT

Reseau-ingenieurs.comlien externe :
Les ingénieurs disposent de leur propre réseau social professionnel en accès gratuit, ouvert par Edineos SAS, qui édite déjà depuis début 2008 le site d’emploi ciblé Jobingenieur. Il vise à  créer un outil pour faciliter la mise en relation entre ingénieurs, écoles, bureaux d’élèves et recruteurs. L’annuaire de Jobingenieur comptait en 2009 44 écoles, 31 associations d’ingénieurs et 350 entreprises utilisatrices.

Worketerlien externe :
Autre nouveau-venu sur la toile, ce réseau est structuré sur des référentiels de métiers et de compétences dédiés à l’IT, au web et au multimédia : 600 compétences sont référencées, avec la possibilité d’indiquer les technologies et les niveaux de maîtrise recherchés. Derrière chaque métier ou référentiel de compétences, on trouve  une communauté, des utilisateurs, des offres d’emplois, de missions ou de stages. Différents  niveaux de confidentialité sont proposés. On dénombrait en 2009 quelque 3000 inscrits. L’accès est gratuit pour tous, le site se rémunérant uniquement sur la publicité.

Telco Professionals lien externe:
Présent dans près de 200 pays et fort de 11000 membres en 2010, ce réseau social créé par Careers XO est aussi un jobboard  réservé à la communauté telecom internationale.  Le site est en anglais.

[clear]

[icon icon= »1046.png »][/icon]Les réseaux non strictement professionnels

Facebook :lien externe
C’est le réseau social prédominant, le plus connu dans le monde. Avec plus d’un milliard d’utilisateurs dans le monde, il a les faveurs des étudiants et des jeunes diplômés mais aujourd’hui, l’ensemble des catégories socio-professionnelles y sont représentées. Les entreprises utilisent de plus en plus cet outil comme une vitrine RH pour présenter leur activité ainsi que leurs besoins en recrutement.
Des applications du type Oh my Job, Branchout ou encore Be Known permettent aux entreprises de communiquer leurs offres d’emploi et aux candidats potentiels de suivre leur actualité.

Twitter :lien externe
Cet outil de micro-blogging permet à l’utilisateur d’envoyer à son réseau des messages courts, d’une ou deux phrases (pas plus de 140 caractères). A partir du moment où vous commencez à avoir une communauté significative qui vous suit (et qui a donc les mêmes centres d’intérêt),  il est possible de communiquer sur vos besoins en recrutement. Aujourd’hui, Twitter semble trouver sa place dans le paysage du recrutement 2.0. De nombreux agrégateurs ont vu le jour, notamment ceux dédiés aux offres d’emploi (www.twitterjobsearch.comlien externe). Twitter est couramment utilisé par les RH pour effectuer une veille et communiquer leurs besoins en recrutement.

[clear]

[icon icon= »1046.png »][/icon]Les Conseils de Telecom Valley :

Ces «nouveaux» outils sont séduisants car ils permettent de toucher des personnes qui ne sont pas forcément présentes sur les sites emploi, et ils sont en général moins onéreux qu’une campagne menée via des jobboards. Cependant, il faut garder à l’esprit que l’investissement en temps reste important dans le cadre du recrutement dit «conversationnel». Cette démarche de constitution de communautés nécessite une bonne préparation, une connaissance fine des outils (us et coutumes) et la création de votre ligne éditoriale (déterminer les thématiques sur lesquelles vous souhaitez vous exprimer). Le ciblage et la formation de vos ambassadeurs restent également une des pierres angulaires afin d’accompagner au mieux cette prise de parole.

Dans une recherche de candidats, les réseaux sociaux font partie intégrante d’une communication multicanale nécessaire aujourd’hui à la bonne visibilité d’une entreprise sur le web.

Nous vous conseillons donc, pour l’instant, d’utiliser les réseaux sociaux comme une piste complémentaire aux sites emploi en préparant votre prise de parole ainsi qu’en ciblant finement vos espaces.

Soyez vigilants quant à l’utilisation des réseaux sociaux «non professionnels» (de type Facebook) : les candidats ne souhaitent pas forcément être «approchés» sur ce type de média encore jugé comme faisant partie de la sphère personnelle. Mieux vaut donc se servir de ces réseaux  comme  outils de communication à travers la création de pages «entreprise» qui porteront vos valeurs et permettront aux candidats de mieux vous connaître.

Enfin, la presse et internet regorgent aujourd’hui d’exemples de stratégies de recrutement via les réseaux sociaux. N’oubliez pas que votre entreprise est unique dans son approche, sa philosophie et les personnes qui la constituent. Il n’y a pas une stratégie mais des stratégies réseaux sociaux. Avant de vous lancer dans le choix des supports, prenez le temps de la réflexion afin de déterminer a minima les objectifs que vous poursuivez pour en déterminer la faisabilité.